Un patrimoine olfactif en odeur de sainteté – L’Opinion

Un patrimoine olfactif en odeur de sainteté – L’Opinion

Depuis quelques semaines, les clients de Jean Patou peuvent découvrir – ou parfois redécouvrir – Deux Amours, Que Sais-Je et Adieu Sagesse, les trois premiers parfums créés par la maison en 1925.

Source: www.lopinion.fr

Share with

Start typing and press Enter to search

Panier

Votre panier est vide.

La newsletter pro
Cinquième Sens

Vous recevrez régulièrement des informations professionnelles sur l’actualité de Cinquième Sens.

Notre newsletter professionnelle

La newsletter
Cinquième Sens

Vous recevrez régulièrement des informations sur l’actualité de Cinquième Sens.

Notre newsletter professionnelle